Vous l’avez peut être vu sur mon compte Instagram mais un changement en entraînant un autre, j’ai décidé qu’il me fallait une déco XXL pour poser sur mon nouveau buffet : un miroir industriel !

Alors comme j’avais d’anciens miroirs à la maison et que j’aime les nouveaux défis, je me suis lancée dans la fabrication d’un modèle similaire à ces grands miroirs de type industriel devant lesquels je bave depuis longtemps. Mais comme je ne sais pas travailler le métal, il fallait ruser avec des effets de peinture.

Je vais donc tenter de vous expliquer dans ce nouvel article comment réaliser un miroir industriel ! Comme je doute que vous ayez les mêmes miroirs inutilisés dans vos maisons, vous pourrez utiliser à la place des miroirs carrés de dimension 30 cm x 30 cm qui feront tout aussi bien l’affaire. J’ai d’ailleurs adapté les mesures pour ce type de miroirs, qui sera du coup composé de 9 « compartiments ».

Matériel nécessaire pour fabriquer un miroir industriel :

  • Une scie à bois
  • Une boite à onglets
  • Un mètre
  • Un cutter
  • De la laine d’acier
  • Deux tasseaux en bois 9 mm x 18 mm
  • Deux tasseaux en bois 9 mm x 9 mm

  • 9 miroirs 30cm x 30cm comme on peut trouver chez Ikea, vendus en lot de 4 

  • Une bougie quelconque

  • De la colle de montage (j’ai voulu utiliser de la ni clou ni vis mais elle ne fonctionne pas avec des miroirs)
  • Une plaque de contreplaqué épaisseur 3mm (ou plus) de dimension 90 cm x 90 cm

  • De la peinture métal couleur fonte de chez Liberon

Prix de revient: 10 € mais j’avais déjà une partie du matériel à la maison.

Temps nécessaire : 2 heures + temps de séchage

Etape 1 : Le collage des miroirs

Pour commencer, il vous faut coller les 9 miroirs sur la plaque en prenant soin qu’ils correctement alignés. Pour la suite, cela vous servira de guide pour fixer les baguettes dans un même alignement.

Laisser sécher 24 heures.

Etape 2 : La préparation des baguettes qui serviront de séparations entre les miroirs

Prendre les 2 tasseaux 9 mm x 18 mm et découper 2 d’une longueur de 90 cm + 2 d’une longueur de 86.40 cm. Ceux ci serviront pour le contour.

Pour l’intérieur, utiliser les tasseaux de 9 mm x 9 mm : en couper 2 d’une longueur de 86.40 cm et 6 d’une longueur de 28.20 cm.

Une fois ces découpes faites, je vous conseille de poncer légèrement ces tasseaux pour les lisser, ils ont souvent quelques échardes ou quelques défauts.

Vous pouvez maintenant les bomber en couleur argent, qui sera la couleur de fond.

Attendre le séchage complet.

Équipez-vous désormais d’une bougie, la cire de celle-ci empêchera la peinture de la surface d’adhérer à certains endroits.

Frottez donc la bougie (pas besoin de l’allumer) de par et d’autre sur le tasseau pour laisser des traces de cires (illustration photo plus loin dans l’article). J’en ai surtout mis sur les arrêtes et quelques traces parsemées par ci par là sur les plats.

Vous pouvez désormais passer une couche de peinture métal Libéron couleur fonte sur l’ensemble de la baguette et attendre que cela sèche.

Ensuite, il suffit de frotter avec la laine d’acier partout. Vous constaterez que la peinture fonte s’enlève aux endroits où vous avez appliqué la cire, ce qui donne l’effet usé.

Etape 3 : Le collage des baguettes

Cette fois, tout est prêt pour monter le miroir industriel.

Commencez donc par coller les baguettes du contour, soit les tasseaux de 9 x 18 mm.

Puis coller les 2 tasseaux intérieurs (ceux de 9 x 9 d’une longueur de 86.40 cm) aux jointures des miroirs.

Pour terminer, il ne reste plus qu’à coller les 6 petites baguettes de 28.20 cm le long des dernières jointures. Vous pouvez arranger les croisements des baguettes en ajoutant un peu de pâte à bois + faire une retouche de peinture.

Il ne reste plus qu’à patienter le temps du séchage.

Etape 4 : La fabrication des coins du miroir industriel

Pour cela, prendre une chute de carton et découper 4 pièces similaires comme sur la photo ci dessous.

Pour le petit détail, coller des têtes de clous de tapissier après en avoir couper la tige.

Cette fois, il ne vous reste plus qu’à reproduire la même technique de peinture que sur les baguettes.

Ces étapes sont illustrées par les prochaines photos :

  • Application de la cire de bougie

  • peinture de la 2ème couche et après ponçage à la laine d’acier

  • Résultat final

Il ne vous reste plus qu’à les coller dans chaque coin, attendre le séchage de la colle et bien évidemment, nettoyer vos miroirs et les traces de colle qui ont pu baver sur le coté des tasseaux.

Pour la finition, j’ai appliqué un peu de pâte à bois sur les cotés arrières, pour lisser les jonctions plaque de contreplaqué/miroir/baguettes et j’ai fait quelques retouches de peinture pour uniformiser le tout.

Et voilà, vous avez désormais un beau miroir industriel avec un bel effet industriel métallisé …

A vous de jouer !